En 1977, après une exposition au CCSM Jean Gagnant, qui connu un certain succès, le club proposait à la Mairie de Limoges, de faire de la maison natale du Maréchal Jourdan, qui venait d'être acquise par la commune, un petit musée destiné à animer ce vieux quartier de la Cité et à perpétuer le souvenir de ce grand militaire limousin. La mairie s'enthousiasma pour ce projet à condition que le club réalise une maquette de la "bataille de Fleurus". En 1983, la "Maison natale de Jourdan" au 37 de la rue du Pont Saint-Etienne pu ouvrir ses portes aux visiteurs. La maquette de la célèbre bataille étant réalisée sur 4 m² avec 1500 pièces de 3 cm de hauteur en ronde-bosse dans la plus grande exactitude des troupes françaises et autrichiennes. Les figurines sont en plomb, en résine ou en plastique. Selon la matière elles peuvent être modelées ou non. Les pièces sont assemblées, bardées et peintes à l'huile ou à base d'eau. Le tableau de la bataille de Fleurus a nécessité 4 ans de travail.


IMG 1337-2 1322 IMG IMG 1338-2
IMG 1334-2